Lando Calrissian fera son retour dans un prochain spin-off de Star Wars centré sur la jeunesse d’Han Solo. Ce ne sera donc plus le vétéran Billy Dee Williams (79 ans) qui interprétera l’élégant administrateur de la Cité des Nuages, mais bien Donald Glover, une jeune pousse encore inconnue chez nous (et sans lien de parenté avec ce bon vieux Danny).calrissian

Malgré une carrière plus que prolifique, Billy Dee ne retrouva plus jamais de rôle aussi mémorable que celui de Lando Calrissian. C’est bien lui qui campait le procureur Harvey Dent dans le Batman de Tim Burton, mais qui s’en souvient ?

bdw-harvey-dent-1280b

Il apparaît tout de même dans un film qui a marqué ma jeunesse et que je souhaitais évoquer avec vous : Fear City (1983). Mais je préfère son titre français, bien plus poétique et évocateur : New York, deux heures du matinfear_city-749889011-large

Un petit thriller plein de sexe et de violence par le pas-encore-branché Abel Ferrara. Déambulation nocturne dans ce New York des clubs de strip-tease qui servait déjà de cadre à Taxi Driver. L’histoire d’un tueur en série karatéka s’attaquant aux danseuses de l’agence dirigée par un ancien boxeur devenu proxénète (Tom Berenger). Un mélange de disciplines qui promet un combat final digne de la MMA ! Avec aussi Melanie Griffith dans un rôle dont elle s’était fait la spécialité au début de sa carrière, celui de la strip-teaseuse (cf. Body Double). Billy Dee, quant à lui, endosse avec un manque total de subtilité le rôle du flic aigri en charge de l’enquête qui s’obstine à poursuivre les mauvais suspects.

Avec Fear City Abel Ferrara produit tout de même quelques images fortes et laisse un beau témoignage d’un certain New York des années 80 : le Times Square de tous les vices avant que le maire Giuliani ne remplace les sex-shops par des McDo, les danseuses aux strings super-échancrés aujourd’hui tellement démodés, et puis cette femme obèse à califourchon sur un cheval de bois.

Enfin, il y avait cette irrésistible punch-line (dans la VF) :
Billy Dee Williams (interrogeant brutalement Tom Berenger dans le sous-sol du commissariat) : « Tu comprends ? »
Tom Berenger : « Je comprends… Je comprends qu’à part le métro et l’autobus, tout le monde est passé sur ta mère. »

Publicités