Recherche

Nos années Lumière

Des histoires du cinéma

Votre nom sur une tombe du cimetière du Bon, la Brute et le Truand

C’était il y a 50 ans. Blondin, Tuco et Sentenza s’affrontaient pour l’or des Confédérés, sous le cagnard, au milieu des milliers de tombes du cimetière de Sad Hill. Un duel à trois entré instantanément dans l’histoire du 7ème art. Afin de fêter dignement l’anniversaire du tournage du plus célèbre des westerns spaghetti, les membres d’une association culturelle espagnole se sont retroussé les manches pour faire renaître ce décor mythique.

Lire

Publicités

The One I Love, de Charlie McDowell (2014)

Recommandation express : The One I Love, une comédie dramatique et fantastique sur le couple.
Lire

Oscars 2016, la bonne année

Surpris par la qualité des films qui concourront cette année lors de la 88ème cérémonie des Oscars, j’ai eu envie de passer en revue avec vous les œuvres nommées dans les quatre catégories principales : meilleur film, meilleur réalisateur, meilleur acteur et meilleure actrice.

Lire

Mi gran noche (2015) : un joyeux bordel

La nouvelle comédie chaotique et débridée du réalisateur du Jour de la bête.

Lire

The Damned United (2009) : orgueil, préjugés et football

Avant de réaliser les grands films dramatiques qui ont fait son succès – le dernier en date étant The Danish Girl – Tom Hooper nous avait offert ce réjouissant petit film de foot.

Lire

Tous les hommes aiment « Billy Budd » (Peter Ustinov, 1962)

Huis-clos maritime plein de sous-entendus homosexuels, Billy Budd, adapté du roman posthume d’Herman Melville, est l’un des rares films réalisés par Peter Ustinov.
Lire

The Program, de Stephen Frears (2015) : Armstrong, la grande arnaque

Vous avez vu les courses. Maintenant, découvrez ce qui se passait dans les caravanes.

Lire

Casa de mi padre : pour les vrais fans de Will Ferrell

Boudé par le public car entièrement parlé en espagnol, Casa de mi padre de Matt Piedmont (2012) démontre pourtant une fois encore que Will Ferrell n’a peur de rien. Lire

Un bon film avec Alan Rickman : Truly Madly Deeply (1990)

Au cinéma, Alan Rickman était avant tout un acteur de seconds rôles. Il compte tout de même dans sa filmographie quelques films dont il est la tête d’affiche. Notamment Truly Madly Deeply, un Ghost qualité BBC par le réalisateur du Patient anglais.

Lire

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑