On était tous tombé amoureux d’elle lorsqu’elle nous était apparue pour la première fois, hypnotisante de sensualité, filant sur sa mobylette dans une petite robe mal reboutonnée. C’était dans Lucía y el Sexo, et Paz Vega semblait promise à une grande carrière.

Lire

Publicités