On attendait beaucoup de ce premier film de Robert Eggers, encensé à Sundance. Trop sans doute car malgré son extraordinaire beauté visuelle, The Witch souffre d’un scénario trop mince et finit par décevoir.
Lire

Publicités